Le Comtat Vénaissin est une ancienne terre pontificale situé dans le département du Vaucluse, dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Neuf communes, aujourd'hui incorporées dans la Drôme, étaient des enclaves pontificales : Aubres, Bouchet, Eyroles, Les Pilles, Rochegude, Rousset-les-Vignes, Saint-Pantaléon-les-Vignes, Solérieux et Valouse. Comtat Venaissin; comtat d'Avignon. Le Comtat Venaissin ou, par ellipse, le Comtat, est un ancien État qui faisait partie des États pontificaux. De nos jours l'ancien Comtat Venaissin, pour la transformation de sa production agricole, a attiré nombre d'industries agro-alimentaires ainsi que des industries connexes comme la ferblanterie, la caisserie et la papeterie. qui sont de véritables canaux d'irrigation tant par leurs débits que par la constance de leur niveau. Ce fut la seconde expulsion des Juifs du Comtat. Venu de Provence où il porte le toponyme de Calavon, le cours d'eau change de nom pour devenir Coulon en arrivant dans la plaine du Comtat Venaissin, au village des Beaumettes, à proximité de l'endroit où se situait dans l'Antiquité la limite entre les territoires des peuples gaulois des Albiques — dans la montagne, vers Apt — et celle des Cavares — dans la plaine, vers Cavaillon. A contrario, les zones vertes (garrigues et forêts) possédant une végétation fragile, sujette aux incendies pendant l'été, il est recommandé à tous la plus grande prudence et le plus grand soin. Ses campagnes sont cloisonnées de haies de cyprès. Cet acte est considéré comme l'un des premiers exprimant le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Aujourd'hui, ce sont des cultivateurs d'origine marocaine qui permettent de maintenir le dynamisme agricole du Comtat confronté à des phénomènes de déprise agricole et de mitage résidentiel[2]. A contrario, les communes de Saint-Léger-du-Ventoux, Brantes et Savoillan (enclaves pontificales de la vallée du Toulourenc) demandèrent leur rattachement au Vaucluse. Puis Alphonse de Poitiers le laissa à son neveu Philippe III le Hardi qui ne le rendit au pape qu’en 1274. D'autre part les crues peuvent être extrêmement importantes, voire dévastatrices. Un siècle plus tard, la mise en place du canal de Vaucluse par la canalisation de la Sorgue augmenta son potentiel de production. « Il est vraiment fâcheux qu’un grave et docte historien comme M. Amédée Thierry ait, dans son Histoire des Gaulois légèrement admis une pareille assertion qui pourrait induire en erreur les personnes accoutumées à croire la parole du maître ». Elle arrive au second rang pour ses poires, fraises, asperges, courgettes, aulx et oignons. Carpentras résista à deux sièges successifs menés par les Avignonnais. Le Comtat Venaissin est détenteur d'une culture qui tout en le rattachant aux traditions provençales, s'en distingue aussi. Il a fait don de son médailler à sa ville épiscopale[20] où sont visibles florins d'or, gros d'argent, demi-gros d'argent, quart de gros d'argent, deniers de billon et oboles de billon[21]. Bonnieux, devenu une enclave pontificale en Provence, fut élevé, en 1274, au rang de lieu-chef d’une viguerie comprenant Cabrières-d'Avignon, Maubec, Ménerbes, Oppède, Robion, les Taillades et une partie de Saint-Saturnin-lès-Apt[43]. Le roi de France se réserva Avignon qu’il céda à Charles II d'Anjou, devenu comte de Provence, en 1290[8]. Capitale de la Chrétienté au Moyen Âge, Avignon a conservé l’empreinte de ce destin unique : le palais des Papes, le «pont d’Avignon», dont chacun peut siffler la ritournelle, des remparts, un ensemble monumental exceptionnel classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, des dizaines d’églises et de chapelles, autant de vestiges d’un passé riche en histoire qui donnent à la ville une atmosphère unique, tout comme le fameux festival de théâtre contemporain qui s’y tient chaque été. Le billon est un alliage de cuivre et d'argent. Le Comtat Venaissin : une région agricole en mutation. Mais déjà est sélectionnée la verdale variété d'olive qui est toujours cultivée autour de Beaumes-de-Venise et de Malemort-du-Comtat. Cet acte fut constitutif des. Ce qui préservait au maximum la culture extensive des céréales. À Vaison-la-Romaine fut élu La Villasse et à Bédarrides François Franquet. Le terme de statut ne désigne pas la même réalité entre le moment où ce type de texte normatif apparaît, au xiiie siècle, et la fin de l’Ancien Régime, mais tous les textes classés sous cette dénomination entretiennent entre eux des rapports qui ne sont pas neutres. La dernière modification de cette page a été faite le 4 décembre 2020 à 10:30. Les documents confirment l'évolution potentielle des deux dénominations puisque des vocables issus du bas latin : Aucalo, Causalo, Caudalio, on arrive à Caularo, au XIVe siècle, et à Caulaho, au XVe siècle[48]. Elles ont essentiellement utilisé l'eau comme force motrice. Il eut le soutien d'une majorité de délégués. Mais étaient rattachés au Venaissin un certain nombre de « terres adjacentes » ou enclaves en Dauphiné ou en Valentinois dont les villes de Montélimar (en partie) et de Pierrelatte. Le 2 janvier 1791, alors qu'à la suite de l'intervention des Avignonnais contre Cavaillon, les communes comtadines arboraient les trois couleurs, l'Assemblée représentative du Comtat, de plus en plus disqualifiée, suspendait ses travaux. Le Pape Clément V établit sa curie à Carpentras en 1313.La ville devint la capitale du Comtat quand le recteur Arnaud de Trian, neveu de Jean XXII, s’y installa en 1320.Trois ans plus tard, la plaine du Comtat Venaissin était devenu le grenier à blé de la papauté d’Avignon. Cf. Il n'était question que de provoquer dans le Comtat une réunion des citoyens favorables au rattachement à la France[40]. « Il était investi de pouvoirs extraordinaires, requérant une levée de troupes, imposant des contributions pour construire ou réédifier des remparts, prenant en main une espèce de dictature… Cette magistrature, essentiellement transitoire, n’en faisait pas moins regretter l’administration normale aussi paternelle qu’elle était économique ». À l'ouest se situe le chaînon des Dentelles de Montmirail, qui culmine à 730 mètres à la crête de Saint-Amand, tandis qu'au nord, le mont Ventoux surplombe le Comtat du haut de ses 1 912 mètres. La plus vieille synagogue d'Occitanie en service remonte pour ses plus anciens murs au XIVe siècle et se trouve à Carpentras. La capitale du marquisat fut fixée à Arles. Ce fut dans cette ambiance que l'on apprit que le 12 novembre, à Paris, Bouche, l'un des députés de la Provence, était monté à la tribune de l'Assemblée nationale pour déposer une motion demandant la restitution d'Avignon et du Comtat Venaissin à la France. J. Courtet, « Sur l’origine des mots Comtat Venaissin », E. Bardinet, « De la condition civile des Juifs du Comtat Venaissin pendant le séjour des papes d’Avignon (1309-1376) », dans, E. Bardinet, « Les Juifs du Comtat Venaissin au Moyen Âge. Mais pluie et neige obligèrent à le lever. Cette dernière, entrée au nord-est, traverse la … 2°/ Docs. Ludovic de Magny, directeur des Archives de la Noblesse. Le pays de Carpentras et du Comtat Venaissin est classé Pays d'Art et d'Histoire. À Carpentras, en revanche, les habitants tentèrent d'établir un petit État indépendant, qui réaliserait chez lui les réformes de l'Assemblée constituante française, mais sans accepter de le réunir à la France. Deux rivières servirent à cet usage, la Sorgue et la Durance. Pour loger ses touristes la commune dispose d'un hôtel, de chambres d'hôtes et de gites. Elle présente des paysages originaux, hérités de la maitrise ancienne de l’irrigation. Il est exact qu’en -120/-121, une expédition, dirigée par Cnaeus Domitius Ahenobarbus et Quintus Fabius Maximus, paracheva la conquête de la future Provincia. En juin 1375, Grégoire XI avait fait abolir toutes les gabelles sauf celle du sel. Nouveau!! Il est à souligner que dans sa rédaction, pour la première fois, était utilisé le titre de comté pour cet État pontifical jusqu’alors dénommé « Venaissinum » ou « terra Venaissini ». Réunis trois fois à la Couronne de France, en 1662-1664, puis 1688-1689 et 1768-1774, Avignon et son arrière-pays furent de nouveau placés sous l’autorité du pape entre 1774 et 1791. Le Comtat Venaissin, le Mont-Ventoux, le Pays de Sault. Le cèdre du Liban y fait concurrence aux sapins et aux pins. Au cours du mois de mars, les greniers d'Avignon furent pillés et à Carpentras le blé fut vendu à un cours forcé imposé par les acheteurs, ce qui évita les émeutes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À Avignon, le 3 février 1790, plusieurs milliers de personnes envahirent le palais des papes où résidait le vice-légat. À Avignon, dans le même temps, se déroulaient les premières élections municipales. Mais à Paris l'Assemblée nationale, mise devant le fait accompli, réserva sa réponse à la demande de rattachement pour ne pas froisser le pape et rompre ses relations avec le Saint-Siège. Un acte de vente dans la région de Carpentras signale à cette période « un verger d'oliviers dans lequel est planté une vigne de douze journaux »[57]. Entre Rhône et Durance, les monts de Vaucluse, formés de plusieurs petits massifs, cernent la plaine du Comtat. Sa moyenne est de 18,3 m3/s et sa variation n'est que de + 5,09 m3/s pour les plus hautes eaux, en mai, pour atteindre - 9,82 m3/s pour les plus basses au mois de septembre[46]. Le village de Sérignan-du-Comtat est situé au nord du département de Vaucluse dans le canton de Bollène. La peste ne dépassa pas Orange, n'atteignit pas Carpentras tout en ayant touché Pernes et Monteux, Cavaillon fut aussi épargné. Cet hébergement climatisé se trouve à 46 km de Saint-Rémy-de-Provence. Le village d'Entrechaux reçut 300 mm de pluie dans la journée du 22 septembre 1992 ce qui provoqua les catastrophiques inondations de Vaison-la-Romaine et de la plaine du Comtat. Puis le 16 mai 904, alors qu’il se trouve à Vienne et qu’il est devenu empereur, Louis l’Aveugle donne à Remigius, évêque d’Avignon « ad sedem Avinionensam ecclesiam in onore Sancti Stefani sacratum », tout le territoire compris entre la Sorgue et le Rhône dont une villa à Bédarrides « in comitatu Aveniocensi ». Celle de la Sorgue d'abord avec une série de moulins à farine et à foulon installés depuis la fontaine de Vaucluse jusqu'aux portes d'Avignon[65] en passant par l'Isle-sur-la-Sorgue. [Quoi ? La troupe fut mobilisée pour monter la garde jour et nuit empêchant toute traversée des gens et des marchandises. Dans les zones viticoles, ils furent parmi les premiers à utiliser la « maîtrise des températures en vinification » (ruissellement d'eau sur les cuves puis pompes à chaleur). Auteur F. Zégierman, relecture Keldélice. Ancienne terre pontificale, le Comtat Venaissin étale du Rhône au mont Ventoux jusqu’à la Durance sa marqueterie de parcelles maraîchères allongées, protégées de la furie du mistral par des brise-vents de cyprès et de roseaux (cannisses). Mais les Capitaines des Armes du Comtat que furent Juan Fernández de Heredia et Raimond de Turenne pouvaient, en fonction des nécessités lever des impositions ou des aides[15]. Avignon et le Comtat retournèrent dans le giron pontifical au grand dam des négociants avignonnais et des grandes villes comtadines qui virent leur négoce à nouveau "étranglé" par la réapparition des droits de douanes[24]. Il le fit en particulier, à grande échelle, dans les diverses propriétés familiales au quartier du Pous du Plan à Carpentras, au quartier de Saint-Donat à Mazan et à Saumane. P ar le traité de Paris qui, en 1229, met fin à la croisade contre les albigeois, le roi de France cède le Comtat Venaissin au Saint-Siège. Le paysage de la commune est largement dominé par la présence de vignes (AOC Côtes du Ventoux). La région Provence-Alpes- Côte d’Azur est spécialisée dans les productions fruitières, maraichères et viticoles. Collection Les Provinces françaises (n° 2), Gallimard Parution : 10-10-1949. Le marquisat comprend notamment la partie sud du marquisat en propriété propre, appelé aussi Comtat Venaissin, qui prit définitivement ce nom en 1274 ; ainsi que le comté d'Orange et celui de Valence. Egalement : confitures dont confiture de gigérine. L'un d'eux, le baron de Sainte-Croix, seigneur de Mormoiron et fervent papiste, intervint à l'Assemblée générale le 25 novembre, en s'opposant vivement au rattachement. Le débit de la rivière est de type pérenne, régime atypique en zone méditerranéenne. Sanctionné par Louis XVI le jour même, la loi portait réunion d'Avignon et du Comtat Venaissin à la France. À l’ouest du Ventoux, les Dentelles de Montmirail découpent leur dentition d’arêtes et d’aiguilles calcaires sur le bleu du ciel. Si le mois de novembre fut marqué par une inondation à Avignon, celui de décembre vit la mise en place de grandes manœuvres. La ville devint la capitale du Comtat quand le recteur Arnaud de Trian, neveu de Jean XXII, s'y installa en 1320. Tandis qu'à Vaison durant tout le mois d'avril des affrontements violents opposèrent papistes et partisans d'Avignon[34], ce fut le 12 de ce même mois que se déroulèrent les élections pour les états généraux. Toujours au XVIIe siècle, dans son « Theatrum », le graveur Joannes Jansonnius sur la page ayant trait à Avignon notait « Le Comtat d’Avignon ou de Venisse ou Venaissin »[7]. Y. Burgues, « Les États provinciaux face à l’autorité pontificale dans Avignon et le Comtat Venaissin », H. Dubled, « Les Juifs à Carpentras à partir du, R. Pillorget, « Les monnaies comtadines (, Germain Butaud, « Aperçus sur la coseigneurie en Comtat Venaissin (xiie-xve siècles) », dans. L’Isle-sur-la-Sorgue, la « Venise du Comtat », patrie de René Char, devenue un haut lieu de la brocante et des antiquités, ne conserve plus que quelques roues à aubes moussues de son passé industriel (meunerie, huilerie, teinturerie, soie, papeterie). Le Comtat Venaissin ou, par ellipse, le Comtat[1], est un ancien État qui faisait partie des États pontificaux. 2 et 3 : A l’aide du document 3, expliquez le paysage photographié en document 2. Ils décidèrent la construction d'un mur entre Cabrières-d'Avignon et Monieux. Pâtisserie : gibassier (pompe à l’huile), fougassette d’Orange (voir fougassette), gâteau de Visan (aux amandes), brassadeau, tartes et tartelettes aux fruits (dont celle aux fraises), gâteau des rois, oreillette. Intra-muros, une douceur de vivre intellectuelle glisse le long des placettes ombragées, des rues étroites, des terrasses de café bondées et des petits restos. Historiquement les premiers vignobles sont d'origine épiscopale autour de Carpentras, et bénédictine (Ordre de Cluny) dans le nord du Comtat. La première charte (v. 274), datée de 1030, note in Comitatu Vendaxino, quant à la seconde (v. 1081), datée de 1067, elle signale un Commitatu Vennecensi[10]. Médiathèque Ceccano d'Avignon. A noter également la présence d’abricotiers et de vigne. Dans la première, datée de 898, ce roi fait don de Bédarrides « mansum in comitatu Vancensi »[12] au prêtre Rigmond d’Avignon. Encadré de somptueux paysages, Suzette offre un panorama sur le Mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail et l'immensité de la plaine du Comtat Venaissin. Egalement : tapenade, aïoli, bouillabaise borgne et aigo boulido. La Grande Peste sévit encore jusqu'au 2 octobre 1722 à Avignon[29] et les dernières barrières furent levées le 1er décembre. La plaine du Comtat est installée dans le bassin d'effondrement de la mer vocontienne dont on retrouve encore les paléo-rivages sableux de Faucon à Bédoin en passant par Sablet, la bien nommée. À mesure que l’on grimpe, la température chute et une aridité rocailleuse, enneigée l’hiver, remplace les arbres. Accès et transports. La commune est desservie depuis le nord par les routes départementales 65 et 976. Furent toujours exclus du Comtat — outre l'État d'Avignon — la principauté d'Orange et celle de Mondragon. et cultivée en hautains. Le Mont-Ventoux ... haut de ses 1912 m, Montagne mythique dans l'histoire de la Provence. Information et guide d’achat sur les produits du terroir, Keldelice.com - Que de bonnes choses à partager - Copyright (©) 2008-2010 Tous droits réservés. Un séjour en Chambre d'hôtes ou en gîte rural, locations de vacances au Pays du Mont-Ventoux, du Comtat Venaissin, du Pays de Sault. Le gouvernement pontifical du Comtat Venaissin (v. 1270-v. 1350) Thèse soutenue en 2005 par Valérie Theis, dont une copie est consultable à la bibliothèque Inguimbertine, à Carpentras; Conférence donnée le samedi 23 novembre 2014, lors des IIe Rencontres autour du Moyen Age à Malaucène. Jules Courtet, quant à lui, cite deux chartes plus anciennes rédigées sous le règne de Louis l’Aveugle, roi de Provence[11]. Les filioles sont des petits réseaux d'irrigation qui apportent l'eau directement dans le champ à arroser. On minimisa et ce ne fut qu'après la foire de Beaucaire, le 20 juillet, que l'annonce officielle du fléau fut faite. Non loin se situe le village touristique de Fontaine-de-Vaucluse. Le Comtat est noté en provençal : lou Coumtat Venessin / la Coumtat de Venisso / La Coumtat selon la norme mistralienne, principalement utilisée de nos jours dans le Vaucluse ou lo Comtat Venaicin / la Comtat selon la norme classique. À ce niveau le conflit entre Louis XIV et Innocent XI fut exemplaire. Depuis longtemps, Avignon a « sauté » de ses remparts à mâchicoulis, colonisant la plaine maraichère de cités dortoirs en zup industrielles et commerciales. À l’appui des partisans de Venaissin issu de Venasque, il cite deux actes du cartulaire de Saint-Victor de Marseille. Le XIXe siècle fut marqué par des catastrophes. Philippe Casoni se réfugia aussitôt à Carpentras où il allait cumuler les charges de vice-légat et de recteur du Comtat. Le mois de juillet fut consacré aux élections municipales dans toutes les communes comtadines[37]. La situation à Avignon se radicalisa rapidement. Nombre de ces cuves vinaires rupestres ont été abritées sous des cabanes de pierres sèches ou bories (Fonsargoules à Venasque) ou sous des abris sous roche (vallon de Vignerme à Saumane). Les monnaies, frappées à l'effigie pontificale, furent en circulation dans le Comtat dès 1274. Le Comtat Venaissin, se divise en plusieurs micro-pays : la principauté d'Orange, la plaine de Carpentras, le pays de Sorgues, le pays de Cavaillon et l'Avignonnais. 3°/ Docs. Dans son tome II, l’historien signale que Domitius battit les Gaulois à Vindalium et explique en note : « Vindalium, c’est la ville de Venasque, autrefois capitale du Comtat Venaissin, auquel elle donna son nom ». L'Ouvèze présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes, avec des hautes eaux d'hiver et de printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau allant de 7,11 à 10,0 m3/s, de novembre à mai inclus (maximum en janvier), et des basses eaux d'été de juillet à septembre, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'au niveau de 1,36 m3/s au mois d'août. Le Comtat Venaissin comptait environ cent treize villes, villages et hameaux au milieu du xive siècle. Sur ces sols calcaires alluvionnés parfaitement irrigués se pratique la culture intensive des fruits et des légumes. La plaine du Comtat — le nom est resté pour sa production agricole — est au premier rang en France pour la production en plein champ ou en serres des pommes, cerises (bouche ou industrie), raisins de table, tomates et melons. Le mont Ventoux, blanche calotte culminant à 1 912 mètres aux confins des Préalpes du sud, doit son nom au vent, le mistral s’y époumonant avec force. Seules les terrasses[55] furent consacrées exclusivement à la culture de la vigne[56]. En avril 1790, sans l'accord du pape, mais en reconnaissant son autorité, ils se réunirent en assemblée et réformèrent le gouvernement : le pape y était reconnu comme souverain constitutionnel. Comtat Venaissin par Stephano Ghebellino (vers 1580). Voir plus » Le Thor. Une soixantaine d'années plus tard, Bercy, qui devenait alors la grande place du négoce des vins, chercha à répertorier les grands vins sur tout le territoire national[58]. Les rois de France, tout au cours des siècles, firent pression sur l'économie des États pontificaux. La prise de la Bastille, le 14 juillet à Paris, provoqua, dans la seconde partie du mois, la Grande Peur dans toutes les provinces françaises. Ce ne fut pas suffisant puisque François Ier, le 11 décembre 1537, autorisa une nouvelle dérivation des eaux de la Durance à partir de Mérindol. ]devint autonome au début du XIIe siècle. Tandis que de nouveaux troubles éclataient à nouveau à Avignon au début du mois de septembre, le 14 de ce mois à Vaison-la-Romaine, quatre cents paysans en armes s'emparèrent des portes de la cité. La transformation du cuir fut importante à Carpentras (quartier des Tanneries) le long des berges de l'Auzon. Toutefois, le titre de marquis était une simple dignité, circulant entre les descendants de Guilhem et de Roubaud, mais ne correspondant pas à un fief érigé en marquisat. Une première culture industrielle se mit en place avec le mûrier pour la nourriture du ver à soie et le développement de la sériciculture. Ses habitants étaient généralement exempts de taxes[14]. Au cœur du comtat Venaissin, elle offre calme et relaxation. Cela signifie que, tandis que l'on m'emmène à la Bastille, tu gagnes rapidement la Lorraine ou le Comtat (A. Dumas Père, Un Mariage sous Louis XV, 1841, IV, 8, p. 195). The Comtat Venaissin (Provençal: lou Coumtat Venessin, Mistralian norm: la Coumtat, classical norm: lo Comtat Venaicin; 'County of Venaissin'), often called the Comtat for short, was a part of the Papal States (1274‒1791) in what is now the Provence-Alpes-Côte d'Azur region of France.. Béni des dieux, des papes et des hommes, le Comtat n’est en rien une « indigestion » légumière. Monuments et musées y abondent. Frédéric Zégierman a consacré sa vie à sillonner l'Hexagone pour aller chercher sur le terrain sa propre vision géo-ethnographique. La région est spécialisée dans la producAon maraichère et fruiAère. Les productions sont expédiées depuis les gros marchés de Carpentras, Avignon et Cavaillon. Le 14 septembre 1791, l'Assemblée nationale constituante française prit, sur la proposition du député Armand-Gaston Camus, un décret portant « incorporation à l'Empire français » des « deux États réunis d'Avignon et du Comtat Venaissin ». Il a été fondé au Moyen Âge en 1274 et a été totalement dissous le 14 septembre 1791. Le réseau d'irrigation était tel grâce aux « filioles »[61] qui canalisaient l'eau jusqu'au moindre champ que les premiers « primeurs » de fruits et légumes purent inonder Paris à partir de la gare de Cavaillon. Région. Lieu de passage depuis l’Antiquité sur la voie d’Agrippa, Orange, charmante cité provençale au pied de la colline Saint-Eutrope, doit sa renommée à son arc de triomphe romain et à son monumental théatre antique, cadre des Chorégies. Déjà en 1601, André Valladier notait dans son Labyrinthe Royal : « Nous trouvons encore en quelques-uns des anciens qu’Avignon se nommait Avennicus et en d’autres Avennica à tout bout de champ, d’où est venu le nom de Comitatus Avennicinus, et puis par une lettre tronquée Venicinus, en français le Comtat Venaissin que les indoctes notaires et greffiers depuis ont corrompu de cent façons.

Circulaire Vendredi Fou, Semper Fidelis Saint-malo, Liste Groupe De Musique, Du Proprio Maison à Vendre, Dortmund Augsburg Diffusion, Piscine Delémont Emploi, Immeuble Tó Villenave D'ornon, Abonnement Ter Pass Navigo,